Seconde sortie à Pech David

En repérage pour un endroit pour courir avec du dénivelé, je suis retourné à Pech David pour explorer la partie arrondie et somitale et j’ai été très agréablement surpris. La commune de Toulouse laisse pousser tardivement les herbes pour justement préserver ou favoriser la bio-diversité avant de faucher cette bute On trouve donc à porté de voiture (sic) des orchidées que j’allais alors chercher beaucoup plus loin… Orchis pyramidal en nombre Orchis bouc Ophrys apriféras Sérapias en langue homme pendu Il est un peu tard dans la saison à présent, mais l’année prochaine j’irai surement dès mars pour voir ce que l’on peut y trouver. Voici quelques photos de cette sortie :    

Comments are closed.