Etre photographe d’un mariage…retour d’expérience

par WALLEZ Jérôme
0 commentaire

Quand on fait de la photo , on est parfois sollicité pour couvrir ce genre d’évènement.

De plus en plus de couples ont un budget serré, et un photographe professionnel peut couter jusqu’à plus de 1500 euros la journée.
Alors la tentation est grande de faire appel à une connaissance qui pratique la photo.
On entend parfois des remarques comme : « Avec un tel appareil, tu dois prendre de belles photos »

Es ce une bonne idée d’accepter ?

Pour ma part j’ai quand même hésité….pour au moins deux raisons :

Je pique la place d’une personne dont c’est le métier.
Je suis plutôt pas mauvais en photo de nature et macro , mais je n’ai aucune expérience en photo de mariage et c’est une lourde responsabilité et un domaine à part qui nécessite de l’expérience.

j’avais souvenir de débats houleux sur le sujet :

http://www.mademoiselle-dentelle.fr/comment-trouver-photographe-petit-prix-mariage/

en revanche :

c’est plutôt flatteur qu’on me demande
C’est une bonne expérience

j’ai accepté car : je n’étais pas rémunéré et le mariage était en petit comité et je ne m’occupe pas de faire un livre, ni des préparatifs ou de séance posée.
Il s’agit donc d’un « reportage » , avec mairie ; cérémonie religieuse puis vins d’honneur et repas.

Pour ce mariage j’ai utilisé :

Un 7D prêté
Mon 60D
un flash 430Ex avec diffuseur

au niveau des objectifs :

Le 15-85 mm pour de la polyvalence et un grand angle (j’aurai pu prendre le 17-40 mm)
Le 100 mm 2.8 macro pour les portraits
Le 40 mm 2.8 que je n’ai pas utilisé
Le 70-300 L pour les portraits « volés »

—————————————————————————————————————————

Le bilan :

Le jour J arrive , et la météo n’est pas de la partie ; il pleut de 08h30 à 16h environ.

On dirait pas mais il fait bien gris…

Ça n’aide pas vraiment pour la luminosité….
La mairie de Toulouse est donc sombre , et le plafond trop haut ne pourra pas m’aider pour réfléchir mon flash orienté au plafond.

Je suis « obligé » de chercher les meilleurs réglages :

Éviter de monter à 1600 isos
Éviter de descendre en vitesse en dessou de 1/100 sec
Ouvrir au maximum.

photo « obligatoire »

On a pas le temps de réfléchir trop longtemps car la cérémonie est assez rapide ( les mariages s’enchainent au Capitole )

Je suis vaguement rassuré quand je vois le photographe pro de la mairie arriver et utiliser aussi un flash cobra avec un diffuseur.

J’arrive plus ou moins a faire un cadrage que j’avais apprécié en sillonnant le web en quête d’idées  (focus sur l’écharpe du maire et mariés flous )

iso 800 1/60 sec 50 mm

Je me rend compte qu’il y a des photos « obligatoires » à ne pas rater , je double chaque fois que possible celles-ci ( signature des registres, photos des mariés avec les invités )

J’essaye de prendre l’ensemble des personnes et de n’oublier personne.

J’essaye de prendre des photos de détails qui permettent de se souvenir de ce moment.

iso 640 1/50 sec f3 100mm
Même chose pour la cérémonie religieuse, je me présente au pasteur et lui demande si je peut me déplacer comme bon me semble et utiliser un flash : ouf ….c’est ok.
Le plafond blanc et plus bas me permet d’utiliser mon flash sans diffuseur , mais la puissance est insuffisante j’ai l’impression ; je passe le flash en mode manuel et puissance maximum : erreur , cela cramera quelques photos…
Au final il vaut mieux monter dans les isos et réduire la vitesse. Si le sujet ne bouge pas on peut descendre avec des objectifs stabilisés jusqu’à 1/40 sec sans flou.

iso 200 1/60 sec f/3.2 100mm

Le cocktail et le repas seront l’occasion de prendre des portraits et des photos d’ambiances car la pluie s’arrête finalement.

Je constate que la carte CF du 7D est maintenant pleine : 8go et 300 photos…
En tout 397 photos.

Le tri, la correction ( luminosité, cadrage, réduction du bruit ) me prendront quasiment une journée pour arriver à fournir 286 photos
 
en jpeg et 1500*1000 : 283 Mo
en plein format jpeg : 2.54 Go 

reste à les partager :

Dropbox en version gratuite étant limité a 2go ; j’essaye de passer par le cloud d’SFR , visiblement il faut être client pour pouvoir y accéder…ce sera par clé usb pour les photos en plein format et un lien dropbox pour les photos en 1500*1000

En bilan je donnerai donc les conseils suivants :

-Si possible pouvoir repérer les lieux des cérémonies
-Prévoir large pour les cartes mémoires pour éviter de se retrouver à sec lors d’un moment clé.
– Ne pas hésiter a monter en iso voire à baisser la vitesse d’obturation si vraiment la lumière manque.

En regrets :

-Ne pas posséder un boitier plein format ….et les objectifs lumineux qui vont avec , je pense que c’est quasi indispensable….

0 commentaire
0