Focus Stacking

par WALLEZ Jérôme
0 commentaire

Il s’agit d’une « méthode » pour augmenter la profondeur de champs en photo macro, comme pour le HDR qui augmente le « dynamic range » en prenant plusieurs photos et en augmentant artificiellement le rendu, ici on prend plusieurs dizaines de photos qui permettent d’augmenter la profondeur de champs.

On va pas se mentir avec un appareil plein format ‘ full frame’ la profondeur de champs déjà ridicule en macro devient problématique.

J’ai l’habitude et j’aime la douceur d’un F/4 en macro , mais j’ai essayé cette technique avec entre 20 et 30 clichés pour voir ce que cela donne.

Il vous faudra un trépied. Vous mettre en mode M et en autofocus manuel. En mode rafale. Et en avant la mise au point en même temps que la rafale pour couvrir l’ensemble du sujet : en l’occurrence une orchidée sauvage.

La suite se passe entre Lightroom et Photoshop, en suivant la procédure relativement simple que voici :

Sur Lightroom et si vous avez shooté en RAW, vous pouvez appliquer un traitement ou des corrections à l’ensemble de vos photos, il faut ensuite les développer en JPEG.

Sur Photoshop : aller dans : Fichiers -> Scripts -> Chargement des fichiers dans une pile (vous pouvez choisir l’option « aligner automatiquement les images sources » puis sélectionnez l’ensemble des calques et faites : Édition -> Fusion automatique des calques -> Empiler les images

Voici le rendu final de mes deux séries de photos :

0 commentaire
0

You may also like