TGS 2021 … le retour

par WALLEZ Jérôme
0 commentaire

Après une édition 2020 annulée pour raison sanitaire et l’arrivée imminente de la cinquième vague de Covid voire d’un nouveau variant Omicron, le TGS 2021 s’est déroulé les 27 et 28 novembre dans le nouveau parc des expositions nommé MEET.

C’est donc dans un nouvel écrin que 70000 personnes ont pu profiter des 7 halls qui n’en forment qu’un seul en réalité

vue depuis la mezzanine pour donner une idée de la taille du salon

J’avoue que cela avait mal commencé… arrivée en voiture un panneau indique accident à 4km , bon ,après l’accident, les sorties sud et nord sont bouchées par des files ininterrompues de véhicules… je dépasse le MEETT et fait demi-tour pour me garer à côté de la ligne de Tram : je vois l’arrêt final et j’y vais à pied …c’était tellement bien que je me suis remis au même endroit le lendemain.

Il fait un froid de canard, et pluviote … pas génial. Un tram arrive ,tout le monde descend et se presse pour rentrer. J’essaye de shunter les 200 personnes devant moi en demandant ou se situe l’entrée presse, on m’indique deux personnes du staff sur le côté droit car la personne ne sait pas.

Le staff essaye d’expliquer à une personne vip qui n’a pas trouvé le parking vip comment y aller , puis c’est mon tour. Pas plus d’info de la part des staffeurs. Les 200 personnes ayant passé la première étape du pass sanitaire, je vais vers l’entrée des préventes ou je demande comment ça se passe pour les accréditations presse, on me montre une feuille A4 avec un nom et un numéro de portable, il pleut et la feuille est déjà détrempée . Il faut trouver Sarah, et elle est au hall 6, ok…

Je rentre dans le TGS et je me rends compte que aucun marquage au sol ou au plafond ou sur des poteaux ne me permet de distinguer les halls : il y a juste un hall… immense.

Je vais voir d’autres staffeurs qui ne savent pas mais appellent sarah, qui se trouve au niveau des tentacules (?) a oui je vois des tentacules au dessus du stand du dragon qui fume…(cf photo du dessus) mais je ne trouve pas de sarah.

J’ai du rappeler 3 fois sarah qui avait surement d’autres invités à gérer pour trouver le stand presse qui n’est pas indiqué sur le plan du salon et récupérer mon précieux sésame.

Bref pour l’année prochaine : mettez un point info et un point presse sur le plan svp….

Le bilan de cette édition est pour moi largement positif, on retrouve certains stands « habituels » comme le conseil régional ou certaines écoles, des vendeurs de t-shirt, de pop, de fruits secs et le stand de materiel.net avec les mêmes tours qu’il y a deux ans… mais surtout des stands avec des personnes passionnées et une grande variété dans ce qui est proposé du jeu-vidéo, de la VR, des associations de cosplayeurs/crafteurs, des massages, des expos de films, des mangas, des démonstrations d’art martiaux, de l’art du dessin, de la k-pop ou du just-dance, des fans de star wars au joueurs de Quidditch, des youtubeurs, des dédicaces, des concerts, des quizz bref c’est juste la plus grosse convention de la région.

Les différents « espaces » sont bien délimités et l’on passe de la partie « japon » à la partie « cosplay » ou la partie « film/animation » ou encore « jeux vidéo/rétro gaming et les stands « commerciaux » mon semblés moins visibles et cela rend la convention plus sympa. Les allées sont assez large pour que même au moment de la plus grande affluence (samedi vers 11h je dirai) on arrive à circuler (ce qui n’était parfois plus le cas dans l’ancien parc des expos)

J’ai particulièrement aimé certains stands comme celui d’APOCALYPSE Z avec leurs zombis :

Les stands de Star Wars avec :

501 ST FRENCH GARRISON et REBEL LEGION FRENCH BASE

Ainsi que le stand SILICIUM avec du rétrogaming :

Cette édition était aussi sous le signe de la saga Harry Potter avec l’exposition , la venue de l’acteur Tom Felton qui joue le rôle de Drago Malefoy. J’ai pu assister à la conférence qu’il a donné le dimanche car certaines places étaient réservées à la presse. Certains regretteront de ne pas avoir pu l’approcher sans débourser 80 ou 90 euros pour une dédicace ou une photo mais j’imagine que faire venir ce genre d’acteur doit couter très cher et l’organisation doit rentrer dans ses frais.

C’est donc pour moi une belle édition du TGS , peut-être même ma préférée . C’est aussi plus de 30000 pas sur deux jours , et quasiment 300 photos pour arriver après une sélection à environ 180 photos

Dans les points positifs :

  • Le lieu correspond à l’évènement en terme de taille : on circule sans trop de soucis
  • Les stands de bouffe sont sur la mezzanine et on a pas d’odeur de friture/graillou
  • Variété/diversité des stands/expo/concerts…
  • Le côté mercantile moins présent

Les points négatifs :

  • La queue pour accéder au stands de nourriture/se garer
  • Le manque de poubelles/endroits pour s’assoir
  • Le marquage/signalisation des points infos/presse/exposants
  • Avoir un bar sans sandwich pour ceux qui veulent juste une boisson

Vous pourrez retrouver l’ensemble de mes photos du TGS 2021 en plein format et téléchargeables sur mon Flickr dans un album dédié :

https://flic.kr/s/aHsmXbMwHx

0 commentaire
0

You may also like